CH8 - Centre de chirurgie et de thérapie de la main - Genève - Suisse

Problèmes médicaux fréquents

Amputation d’un doigt ou d’un membre

Conduite pratique

Que faire avec le moignon (la partie restante)? 

Lors d'amputation, le saignement artériel s'arrête de lui-même en 1 à 2 min. en raison du spasme des artères. Un garrot n'est donc pas nécessaire, sauf au niveau du bras (entre le coude et l'épaule), où le saignement peut être important et entraîner un choc. Si un garrot est posé, il doit être large (ceinture par ex.) et pas trop serré (juste assez pour que le saignement cesse).

Comment protéger le moignon?

Couvrir le moignon d'un tissu sec non pelucheux (mouchoir, serviette, chemise) et le maintenir sans serrer. Il est inutile de désinfecter ou de rinçer, à moins d'une plaie très sale et/ou sachant que la prise en charge médicale ne pourra pas se faire rapidement, pour des raisons de transport par exemple.

Où mettre le membre amputé? 

La partie amputée doit être récupérée autant que possible, gardée propre et être refroidie (mais pas congelée!) afin d'augmenter ses chances de réimplantation. C'est surtout le muscle qui est sensible à l'ischémie (absence d’oxygène), donc il importe de le refroidir pour diminuer son métabolisme. Un doigt (il n’y a pas de muscle) peut encore être réimplanté jusqu'à 24h après amputation (le plus tôt sera le mieux néanmoins !); la main ou le poignet doivent être revascularisés dans les 8 (max. 12) heures suivant l’amputation; l'avant-bras ou le bras dans les 4 (6) heures suivant l’amputation.

Pratiquement :La partie amputée doit être enveloppée dans 2 à 4 couches (selon l'épaisseur) d'un tissu propre et sec, puis dans un sac en plastique étanche; ce sac est placé dans un deuxième sac en plastique contenant une moitié d'eau et une moitié de glace; il faut absolument éviter le contact direct de la partie amputée avec la glace. Pour un doigt, un thermos peut parfaitement faire l'affaire. Pour une partie plus importante, un bac à glace (style picnic) peut aussi être utilisé. L'important est de se rappeller qu'il faut refroidir sans congeler.

Autres informations importantes en cas d’amputation

Une amputation est toujours un événement majeur et profondément déstabilisant pour celui qui en est victime. Il est donc important de ne pas négliger l’état général du patient en ne se focalisant que sur la partie amputée.
Pratiquement :

CH8 | Charles-Humbert 8 | CH-1205 Genève
Tel: 022 595 08 08 | Fax: 022 595 08 02 |
Haut de la page